Samedi 29 avril, un curieux spectacle animait les fenêtres de la médiathèque Neudorf. En l’espace d’une heure, l’espace adulte s’est vu peuplé de créatures vidéoludiques célèbres, des fantômes de Pac-man au fantastique Master Chief, en passant par le terrible Creeper de Minecraft.

Ces réalisations ont vu le jour au cours d’un atelier autour du pixel art, où huit courageux enfants se sont emparés des stocks de post-it de la médiathèque afin de donner une touche geek à la médiathèque.

pixel_ext

Comme c’est génial et pas bien compliqué à faire, on vous donne la technique en 5 étapes.

Étape 1 : trouver les post-its.
Il en faut de toutes les couleurs, car les modèles correspondent rarement aux couleurs que l’on trouve sur le marché. Au besoin, munis-toi d’un marqueur ou d’un pinceau pour repeindre un post-it jaune de la couleur de toi choix. Nous, on a utilisé cette technique pour les post-it noirs !
Étape 2 : trouver les modèles.
Tu connais Internet ? Bon, eh bien, une simple recherche sur google image du genre « modèle pixel art » te donneras de bons résultats.
Étape 3 : décoller un post-it.
Alors oui, ça parait bête, mais il y a une technique ancestrale et tenue secrète pour décoller parfaitement un post-it, de façon à ce qu’il adhère un maximum : il faut le décoller à l’envers, par le coin supérieur (c’est-à-dire la partie adhésive). De cette façon, il ne se tordra pas et tiendra plus longtemps sur la vitre.
Étape 4… coller !
Suis scrupuleusement ton modèle. Selon la place disponible il faudra peut-être changer l’échelle.
Étape 5 : Admirer son chef d’œuvre et en attaquer un autre.

sdr

 

Sers-moi donc un grand verre de Sprites…

On aurait pu s’arrêter là, mais nous avions soif de bidouillage et de création. Et comme rien ne nous fais peur, nous nous sommes attelés à créer des Sprites.

.
Mais c’est quoi, une sprite ? D’après mon bon ami Wikipédia, « Un sprite, ou lutin, est dans le jeu vidéo un élément graphique qui peut se déplacer sur l’écran. En principe, un sprite est en partie transparent, et il peut être animé ».

.
L’idée était donc de dessiner un personnage en pixel art sur ordinateur, et de lui donner vie en l’animant. Pour cela, on utilise le site Piskel, et après une rapide prise en main, on est très vite arrivés à obtenir de beaux monstres tout de pixels vêtus. Pour les animer, on se contente en fait de redessiner le même personnage, en déplaçant de quelques pixels un élément, et ainsi de suite. Visionnées à grande vitesse, la superposition de ces images donne ainsi l’illusion du mouvement.

.
Allez, un Gif vaut mieux que mille mots, alors admirez les réalisations de nos apprentis chara-designers :

http://piskel-imgstore-b.appspot.com/img/6c6c1feb-3002-11e7-8616-13ef97b06e1a.gif

C’est tout pour cette semaine !

Toi aussi, tu as envie de créer des super gifs en pixels ? Tu aimerais créer tes propres jeux vidéo ? Écrire des histoires interactives ? Programmer des robots ? Si t’as les idées, alors Yakafair !

.
Les derniers samedi de chaque mois de 10h à 12h, la médiathèque Neudorf organise des ateliers de création et bidouille numérique. RDV le samedi 20 mai pour le prochain atelier, où l’on réalisera un court-métrage en stop motion !

.

Tristian Morlaes / Médiathèque Neudorf

Publicités