Comme chaque année en décembre, beaucoup regardent vers les étoiles pour y aperçevoir le Père Noël. Les mêmes, parfois, attendent aussi Star Wars. En effet, depuis deux ans et son rachat par la Walt Disney Company, le célèbre univers galactique s’offre un film par an… Cette année, la livraison qui fait déjà chauffer Twitter se fera le 14 décembre (un jour avant les Etats-Unis) et s’appelle Rogue One : il s’intercale entre l’épisode III et l’épisode IV.

La guerre des étoiles

Pourquoi parler de Star Wars sur une page dédiée aux jeux vidéo ? Parce que la saga de George Lucas a donné naissance à un grand nombre de titres plus ou moins réussis. La première catégorie est brillamment représentée par la série X-Wing (les fameux chasseurs de l’Alliance Rebelle) paru il y a déjà 23 ans en 1993 ! Cela n’empêche pas de se plonger encore et toujours dans l’espace infini…

Trois ans plus tard, exactement en 1996 (il y a donc 20 ans : on aime les nombre ronds), paraît l’un des jeux les plus originaux de la saga : Shadows of the Empire. Original par son parti-pris transmédia avant même l’invention de ce mot puisque le jeu était accompagné d‘une novélisation en roman, d’une adaptation en comics, d’une bande originale orchestrale et dévoilait un personnage devenu mythique : le terrible prince Xizor.

La guerre dans les étoiles

Mais il n’y a pas que des Jedis et des Wookies dans l’espace : plus prêt de nous, dans le futur proche de la Terre, c’est la guerre spatiale dans Call of Duty : Infinite Warfare, l’énième occurrence de la licence qui explose les records. Cette saga autant adorée que détestée projette ses joueurs dans les étoiles et à coup sûr sera l’un des cadeaux stars de cette fin d’année. Dans les médiathèques, on garde les pieds sur Terre et on vous invite à jouer aux jeux précédents ! 🙂

La France dans les étoiles

Photo NASA/James Blair/Wikimedia Commons, domaine public
Photo NASA/James Blair/Wikimedia Commons, domaine public

Heureusement, dans l’espace, il n’y a pas que la guerre. En tout cas, on le souhaite très fort, il y a déjà assez de problèmes sur Terre. Et celui qui a fait le buzz dans l’espace ces dernières semaines, c’est notre spationaute français Thomas Pesquet qui a fait le grand saut vers l’ISS (International Space Station) pour six mois. Chaque jour, il tweete avec émerveillement ses aventures en français et en anglais, et s’il n’a pas encore rentré d’extraterrestre, il sait déjà ravir nos yeux avec des photos incroyables.

Pour finir, une petite information scientifique : saviez-vous que pour compenser la perte musculaire lié à l’apesanteur spatiale, il faut jouer au bowling ? Bon, c’est un peu abstrait à imaginer, une partie de bowling en orbite mais dans les médiathèques, vous pourrez toujours y jouer en tenant compte de la force de pesanteur et de la détection de mouvements de votre manette.

Toute cette immensité spatiale pleine de mystère, de peuples lointains, de rêves fous me donne envie de jouer à Space Odyssey !

Et n’oublions pas les livres pour se plonger dans les profondeurs galactiques ! Deux exemples :

Publicités