Après des mois de travail, et d’heures de répétition menées depuis janvier 2015, les huit membres d’Orchestronique partageront le fruit de leur travail en concert samedi 20 juin 2015 à 16h , au département Musique & Cinéma de la Médiathèque Malraux (1er étage).

unnamed2

Lina, Juan, Léa, Stéphane, Hélène, Matteo, Anita et Alain ne se connaissaient pas. Ils sont étudiants, travaillent, en recherche de travail, ou sont à la retraite. Ils ont entre 11 et 70 ans et se sont retrouvés pendant onze samedis à tester, expérimenter, apprendre l’art délicat de l’improvisation, sous la direction de Ludovic Lambert, musicien intervenant.

 

unnamed

Certains avaient une pratique musicale, d’autres non. Tous avaient envie de se lancer dans cette aventure collective, prêts à essayer les nouvelles formes de lutherie électronique que représentent les dix-huit applications utilisées par l’Orchestre, qui vont du jeu musical à des synthétiseurs professionnels. Ce n’était pas évident de concilier cet engagement avec leur vie bien remplie, mais le groupe, formé au départ de onze personnes s’est stabilisé à huit et a tenu bon la distance.

Avec ce projet, j’avais envie de plusieurs choses : travailler avec un public d’adulte, et se lancer ensemble dans une création musicale. Je tenais aussi à mêler les musiciens avec les non musiciens, et utiliser les tablettes (et des app musique) comme instruments.

Au-delà de l’image de modernité, je voyais dans ces instruments de musique potentiels un accès décomplexé et peut-être plus facile à la musique, quand on n’a pas appris (ou oublié) le solfège, et qu’on a tenté, puis laissé tomber au bout de dix minutes, de bidouiller sur cette app’ marrante et qui avait pourtant l’air simple.

.

video

.Le projet Orchestronique, en 55 secondes

 

Faire de la musique est à la portée de chacun. Parfois, il suffit de le faire ensemble et d’être conseillé avec bienveillance pour en être convaincu.

C’est l’esprit d’Orchestronique. La médiathèque est déjà un lieu d’accès gratuit à la musique sous ses formes les plus diverses : cd, livres, magazines, concerts, streaming illimité et sans publicité, webcast…. Ne manquait plus qu’offrir, le temps d’une saison, l’accès à la pratique musicale. La médiathèque était naturellement le lieu, le lien qui réunirait tout le monde.

Cependant, les projets collectifs, aussi beaux soient-ils, ne voient parfois jamais le jour, faute d’interlocuteurs ou de partenaires. S’il a pu émerger à la Médiathèque Malraux grâce à une équipe convaincue et prête à s’y lancer (et on parle ici d’une dizaine de personnes), Orchestronique a pris son envol parce qu’un tel partenaire existait.

C’est Audiorama qui réalise les ateliers et avec qui nous avons imaginé le contenu. Audiorama, en la personne de Bruno de Chénerilles, nous a proposé d’explorer la musique électronique, de se lancer dans l’improvisation, terrain de jeu ou pouvaient se rencontrer nos futurs musiciens et non musiciens. L’air de rien, ce sont les bases de la musique concrète et électroacoustique qui ont été jetées pendant les ateliers.

Démonstration de Cage Piano, par Matteo    

 

 Démonstration d’iMini, par Juan

 

Ludovic Lambert, musicien diplômé du Centre de Formation des Musiciens Intervenant, a dirigé les ateliers. Il a su lier les expériences, les âges, et les possibilités de chacun en accompagnant et en nourrissant les expérimentations, d’abord timides, puis de plus en plus affirmées au fur et à mesure que les membres gagnaient en assurance et apprenaient à jouer de leurs applications, à s’écouter soi et à s’écouter les uns les autres.

Les joies des répétitions, semaine après semaine :

.

.

.

Il est impossible de dire ici les moments de grâce, la dynamique de groupe qui s’est installée, les surprises que réservaient les improvisations, l’appropriation d’Orchestronique par ses membres, le moment où ce projet s’est échappé de mon imagination pour devenir quelque chose de concret et une aventure commune.

C’est le résultat d’un joli voyage qui aboutira à un concert au département Musique & Cinéma le 20 juin prochain. Et s’il a été est l’objectif de cette aventure collective entamée depuis janvier, le concert n’est qu’un petit aperçu de la formidable expérience qu’Orchestronique a représenté.

.

Priscilla Winling

Médiathèque André Malraux

Département Musique et Cinéma

Advertisements