« Au centre d’une grande ville européenne, un complexe hospitalier à l’abandon est racheté par un entrepreneur. Les lots sont découpés, les bâtiments réhabilités en logements, les premiers habitants emménagent. Sernin est embauché comme gardien, Nisrin comme femme de ménage. Les deux jeunes gens découvrent le labyrinthe du chantier, ses recoins, ses sous-sols, et entrevoient des choses qui auraient du rester cachées. Des bruits derrière les murs. Des ombres au bout des corridors. »

naurnecraie2
Ouverture du site le naurne.fr aux visiteurs le 10 octobre 2014

Le Naurne est un feuilleton fantastique, empruntant à la fois à la littérature de maison hantée et à la narration de la série télé. Il est composé de 15 épisodes à découvrir gratuitement sur Internet.

Ce projet de Léo Henry et de Luvan, auteurs du texte et de la graphiste Laure Afchain, auteure du site, a retenu l’attention de L@ppli et du département Action Culturelle des Médiathèques de Strasbourg et de la Communauté Urbaine dès nos premières rencontres. Projet en phase totale avec nos missions de développement de la lecture publique et particulièrement de la lecture numérique.

Nous avons été conquis par l’enthousiasme de ces jeunes auteurs qui se posaient la question du comment raconter une histoire aujourd’hui en utilisant les codes de lecture du numérique. Comment créer un objet littéraire sur le Web qui enrichisse notre expérience de lecture… Léo Henry a une définition intéressante du livre numérique : « Un livre numérique c’est pour moi, un livre numérique que l’on ne peut imprimer sans en perdre une de ses composantes ou facettes. »

Nous aurons rendez-vous trois fois avec les auteurs pendant la saison 2014-2015 en salle de conférence de la Médiathèque André Malraux :

Vendredi 17 Octobre à partir de 18h30 

Le mercredi 4 février à 17h30

Le vendredi 19 juin de 18h à 20h :

restitution finale de leur résidence à la Médiathèque André Malraux du mercredi 17 juin au vendredi 19 juin où sera rédigé un chapitre du Naurne

Nous vous invitons donc à venir rencontrer ces deux jeunes auteurs et à suivre ce feuilleton sur le Web… Ce projet a aussi été soutenu par notre partenaire, voisin et ami, Le Shadok, fabrique du numérique .

A suivre également dans de prochains billets sur le blog L@ppli, l’interview des auteurs qui se poursuivra tout au long de l’année. Si vous avez des questions, vous pouvez toujours nous contacter en laissant un commentaire à la fin de ce billet…

Voici la réponse de Léo Henry à notre première question :

« Le numérique change tout, y compris pour les histoires crées sur papier. Que l’on en ait pleinement conscience ou non, notre rapport à la culture a été entièrement bouleversé par l’arrivée d’Internet. Mais les changements sont si colossaux et rapides que ces nouveaux outils sont encore peu utilisés pour la création. Il n’existe quasiment pas de littérature numériques, de textes écrits sciemment pour les nouveaux supports. Pour un artiste, c’est un pays neuf et très excitant.« 

Pour les artistes, c’est un pays neuf et très excitant… oui, mille fois oui et pour nous aussi, les futurs lecteurs…

A très vite…

Vous pouvez déjà lire l’épisode 1 paru le 10 Octobre

.

La lecture numérique c’est toujours de la lecture…

bandeau lappli 2014 2015

 

 

 

 

 

 

 

 

Advertisements