Dans le cadre de la manifestation fous d’images, nous avons le plaisir d’accueillir le groupe des Urban Sketchers de Strasbourg le samedi 14 juin à la Médiathèque André Malraux pour croquer la bibliothèque et ses environs ou l’intérieur de la bibliothèque.

Ce moment convivial est organisé par le Centre de Culture Numérique de l’Université de Strasbourg et L@ppli des Médiathèques de Strasbourg…

.

Affiche Urban Sketchers 14 juin

.

C’est ouvert à tous les passionnés de dessins, pas d’inscriptions nécessaires.

Rendez-vous  à 10h dans le Hall de la Médiathèque…

Si vous ne pouvez pas venir à 10h, vous pouvez nous rejoindre à tout moment dans la journée. La salle de conférence sera le point de rassemblement à 16h.

.

Le programme :

de 10h à 16 h, on dessine. Quoi ? Les alentours de Malraux, les espaces de la Médiathèque, les espaces avec les usagers et les bibliothécaires, en pleine lecture ou discussion… A vous de jouer… selon vos techniques…

A 16h, tous les dessinateurs se retrouvent en salle de conférence pour faire une sélection des dessins de la journée et les prendre en photo. On créé un diaporama…

A 18h, on se retrouve tous en salle de conférence pour une séance diapos 😉

.

L’esprit des rencontres d’Urban Sketchers est de mélanger les professionnels et les amateurs de dessin et de partager cette passion sans jugement aucun : chacun partageant ses trouvailles techniques ou ses problèmes, les matériels utilisés… etc…

.

Vous voulez en savoir plus sur les Urban Sketchers ?

 

Voici les pistes proposées lors de L@ppli-hour du mois de mai par Vincent Couturier (qui coordonne l’opération avec nous)

C’est une communauté d’amateurs, d’amoureux ou de professionnels du dessin qui se sont rassemblés, retrouvés grâce au Web et qui se retrouvent régulièrement IRL (In real Life) – dans la vraie vie avec de vrais gens 😉 – pour dessiner  et croquer sur le vif, un lieu, un bâtiment ou un quartier de la ville. Les dessins sont ensuite publiés sur le Web et la communauté s’organise autour d’un forum virtuel.

Un millier de dessinateurs urbains, répartis dans les villes des cinq continents, se reconnaissent dans la charte de cette communauté apparue sur Internet en 2007, qui se présente sous la forme d’un manifeste constitué de huit points et traduit en 12 langues. Suivant leur devise « Voir le monde, de dessin en dessin », ces dessinateurs urbains partagent leurs travaux sur Internet par le biais des blogs et des réseaux sociaux.

La communauté se retrouve sur ces deux sites :
http://www.sketchcrawl.com
http://www.urbansketchers.org

Le groupe flickr
https://www.flickr.com/groups/urbansketches

 

Histoire

Urban Sketchers a débuté par un groupe Flickr en novembre 2007. Son fondateur, Gabriel Campanario est un journaliste et illustrateur espagnol résident à Seattle, collaborateur au Seattle Time en qualité d’artiste et rédacteur pour l’édition papier et blogs. Après avoir constaté qu’un nombre croissant de dessinateurs publiaient leurs dessins en ligne, Campanario lance ce groupe comme une nouvelle possibilité pour exposer et valoriser le dessin in situ d’après observation directe.

Un an plus tard Campanario décida d’élargir cette proposition en créant un blog commun,mais néanmoins limité, à cent dessinateurs du monde entier. L’admission se fit par sélection, en partie par Campanario, et sur invitation, soumis à la condition de publier régulièrement sur le blog des dessins personnels accompagnés d’un texte relatant les circonstances de sa réalisation.

Le nouveau blog « Urban Sketchers » a rapidement connu une large audience en ligne et un nombre croissant de visiteurs jusqu’à atteindre actuellement mille visites par jour. Ceux qui parcourent les pages du blog – renouvelées constamment par la centaine de contributeurs- sont motivés par la quête d’inspiration ou le simple plaisir de suivre virtuellement les « sketchers » dans leurs périples.

Les artistes USK cherchent à saisir l’activité quotidienne et urbaine quelle qu’elle soit, autant dans les grandes villes qu’à la campagne. La ville avec ses édifices, ses carrefours, les commerces, les lieux publics et les moyens de transport offre une variété de sujets qui imprègnent librement les carnets de ces chroniqueurs visuels, qui retranscrivent le contexte dans lequel ils évoluent, usant chacun de ses propres techniques et sur lesquels le manifeste n’impose ni normes ni formats. Ils dessinent à la vue – et en contact- de tous ou parfois de manière plus discrète. Le manifeste ne précise pas au sketcher la conduite qu’il doit tenir avec les sujets qu’il représente.

La pratique du croquis de voyage ou « sketching » – coutumière au XIXe- est tombée en désuétude avec l’essor des nouvelles technologies au siècle dernier. Au début du millénaire et pour différentes raisons, il fait l’objet d’une renaissance et rencontre un écho favorable et croissant depuis la création d’USK. C’est ainsi que – parallèlement au blog limité à la centaine de membres- USK propose des portails ouverts à tous – autant par le groupe Flickr initial que – depuis 2012- par son groupe frère sur Facebook, ou les sketchers du monde entier partagent et commentent leurs dessins entre eux avec la participation des membres du blog USK originel et cela, d’une manière totalement commune et horizontale.

Face à l’ascension rapide de ce mouvement, Campanario – avec d’autres membres de l’équipe dirigeante- a implanté USK aux États Unis en décembre 2009 sous la forme d’une société à but non lucratif avec pour projet l’élaboration d’ateliers pédagogiques et de récolte de fonds pour des bourses artistiques. USK a été reconnu comme une organisation 501 non imposable par le IRS et à cette date , tous les dons adressés à USK sont déductibles d’impôts.

.

Le manifeste des Urban Sketchers

  1. Nous dessinons in situ, en intérieur ou en extérieur et croquons sur le vif.
  2. Nos dessins sont les témoins de notre quotidien et de nos voyages.
  3. Nos dessins représentent des archives de lieux et d’instants.
  4. Nous sommes fidèles aux scènes que nous voyons.
  5. Nous utilisons tous types de techniques et apprécions la diversités de nos styles.
  6. Nous nous soutenons les uns les autres et dessionons en groupe.
  7. Nous partageons nos dessins en ligne.
  8. Nous montrons le monde de dessin en dessin.

.

Qui sont les « croqueurs urbains » (Urban Sketchers) ?

C’est vous, c’est moi…

.

L’Urban Sketcher (ou « croqueur urbain ») n’a pas une formation, une profession ou une origine définie. Les contributeurs au blog USK initial et à ses groupes et communautés voisines sont pour la plupart architectes, artistes, graphistes, web-masters et enseignants, mais il y a aussi ceux qui n’appartiennent à aucune catégorie socioprofessionnelle précise. Ce qui les rassemble, c’est cette passion commune pour une pratique insoumise aux différentes modes commerciales , ni aux évolutions technologiques et régie par des règles simples et ouvertes à de multiples possibilités.

Le sketcher peut user de tous types de techniques pour réaliser son travail mais au moment de préparer son sac il doit tenir compte des conditions dans lesquelles il va dessiner, le carnet d’une main, le crayon et le pinceau dans l’autre. Parfois il va s’asseoir sur un siège pliant, s’appuyer contre le mobilier urbain ou bien encore rester debout.

C’est pour cette raison que la plupart des commentaires et conseils entre sketchers échangés sur Internet concernent les constatations rencontrés à l’utilisation de tel type de papier, telle marque d’aquarelles , tel stylo ou outils graphique. Ce ne sont pas uniquement les résultats artistiques qui sont retenus mais tout aussi bien les facilités de transport et d’utilisation sur place. Et bien souvent dans des conditions météorologiques – et un environnement- complexes.

Le sketcher se voit aussi en situation d’adopter une certaine cordialité quand les gens se rapprochent de son ouvrage. Certains sont animés par une simple curiosité, d’autres parce qu’ils se sentent observés et sujets du dessin. En général l’attitude du public face à l’activité des sketchers restent accueillante et positive.

Un site sur le matériel avec interviews d’urbansketchers
http://www.parkablogs.com/tags/art-tools-and-gears

Un livre qui fait référence : disponible à l’emprunt  à la Médiathèque Malraux – département Sciences et loisirs (Son adresse dans les rayons : 741.1 CAM)

usk

.

Une sélection d’Urban Sketchers :

Quelques Urban Sketchers Strasbourgeois :

.

lolo wagner
Dessin de Lolo Wagner @tous droits réservés

.

Lolo Wagner (Celui qui a lancé le mouvement à Strasbourg) :

Nathyi

Julien Schleiffer : un Flickr et un tumblr

Guillaume Chervet (graveur urbain)

Vincent Couturier

.

Quelques urbansketcher internationaux :

.

20120915 George Town Dispensary, Beach Street
20120915 George Town Dispensary, Beach Street Copyright Tous droits réservés par Ch’ng Kiah Kiean 莊 嘉強

.

Chng Kiah Kiean

Park Sunga

Shari Blauckoff

.

On vous attend nombreux le samedi 14 juin… et ne ratez pas la séance diapo de 18h ! en salle de conférence…

Vincent et Franck

Advertisements